Mercredi 24 Mai 2017

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Tribune | Le wahhabisme au service du colonialisme et du sionisme

Le wahhabisme au service du colonialisme et du sionisme

22

novembre

2013

à 10:14

ghannouchi emir qatar banniere 11 22

Il revient aux Tunisiens de bouter hors de Tunisie le poison colonialiste qu'est le wahhabisme... et de dégager ceux qui veulent l'implanter en ce pays malékite depuis des lustres, à savoir l'émir du Qatar et son valet Ghannouchi!

Par Rachid Barnat

Les Américains n'ont fait que reprendre une formule qui marche. S'ils soutiennent les pétro-monarques wahhabites ce n'est pas pour leurs beaux yeux! Ils ont compris le rôle politico-religieux du wahhabisme et son utilité pour eux!

Les premiers à avoir compris l'intérêt du wahhabisme, ce sont les Anglais, qui ont aidé à sa diffusion pour s'en servir comme moyen de démantèlement de l'empire Ottoman. Thomas Edward Lawrence, des services secrets de sa majesté le roi d'Angleterre, s'en servira pour mobiliser les tribus bédouines d'Arabie pour enlever la Mecque à la tutelle du calife ottoman, et l'affaiblir en tant que chef spirituel en s'attaquant au premier symbole de l'islam! Le film ''Lawrence d'Arabie''  de David Lean le démontre parfaitement!

Le wahhabisme au service des intérêts américano-israéliens

Si les Américains soutiennent le wahhabisme, c'est parce qu'il leur évite à avoir à déployer toute une armée pour protéger la manne de pétrole en Arabie et dans les pays du Golfe: il leur suffit de soutenir et de maintenir en place les pétro-monarques wahhabites qui se chargent de soumettre les peuples par le simple fait de leur conversion (par la force s'il le faut !) à cette obédience!

Les sionistes se serviront aussi du wahhabisme. Car si Barack Obama soutient les Frères musulmans, c'est que le but affiché de cette confrérie pan-islamiste est de reconstituer la Oumma islamique et revenir au temps des premiers califats, c'est-à-dire au moyen-âge. Ce qui «résoudrait» la question palestinienne une fois pour toute et assurerait la pérennité d'Israël définitivement !

Ce que développait déjà le jeune Benjamin Netanyahu, alors âgé de 28 ans, dans une thèse géopolitique pour confirmer l'Etat d'Israël sur tout le territoire palestinien puisque dans la Oumma des «Frères» il n'y a plus de nationalité, ni de frontières dans le monde dit «arabe»... donc plus de nationalité palestinienne et plus de Palestiniens tout court... puisqu'ils seront «dissous» dans la nation islamique!

C'est un pilier de la stratégie sioniste que de parler d´une nation arabe ou d'une Oumma islamique, pour dire que les Palestiniens n'ont pas besoin de pays, ni de drapeau, ni d'identité nationale, comme ils n'ont pas besoin de s'ancrer dans l'histoire... puisqu'ils font partie de la Oumma! Il faut juste les «reloger»! Et la Oumma se chargera de cela.

Dans les années 80-90, la Jordanie était un candidat potentiel pour les installer sur son territoire. D'autres contrées désertiques peuvent faire l'affaire «des bédouins nomades sans terre», comme disent les sionistes. Pour se faire «accorder» la Palestine par l'ONU, ils ont prétendu occuper un territoire «non peuplé», qu'ils réclament pour «un peuple sans terre sur une terre sans peuple», pour les juifs d'Europe, après la Shoah!!

Barack Obama pense au Sinaï en Egypte, que le «Frère» Mohamed Morsi, président égyptien déchu, était prêt à lui vendre... pour caser ce peuple devenu encombrant pour les sionistes et source de tensions dans le monde depuis la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Si Netanyahu s'est rapproché du Qatar et de ses protégés, les Frères musulmans, c'est parce qu'ils œuvrent dans le sens de sa thèse!

Netanyahu n'attendrait-il pas de François Hollande un coup de pouce pour réaliser son rêve du grand Israël? D'ailleurs Bernard Henri Lévy et Laurent Fabius n'œuvrent-ils pas dans le même sens, en soutenant les «jihadistes» mercenaires des pétro-monarques?!

Et voilà comment, une fois de plus, le wahhabisme vient au secours du colonialisme... cette fois-ci, celui des sionistes!!
Le wahhabisme est donc une obédience au service du colonialisme!

A l'inverse du malékisme et du soufisme qui ont servi comme moyen de résistance au colonialisme; et ce depuis des siècles: Sidi Bou Saïd El-Béji a joué un grand rôle dans la résistance à l'invasion espagnole jusqu'à les bouter de Tunis...

L'émir Abdelkader qui est soufi, sera le père fondateur du nationalisme arabe, qui a servi comme moyen de lutte contre le colonialisme jusqu'à l'indépendance de l'Algérie !

Rached El Ghannouchi en service commandé

Mais l'aveuglement, l'obscurantisme et le manque de patriotisme, guident Rachef Ghannouchi, le chef du parti islamiste Ennahdha qui a sa revanche à prendre sur les Tunisiens... puisque sa famille, adepte du Kharijisme (très proche du wahhabisme!), était marginalisée... d'où le complexe du complexé Rached El Ghannouchi, alias Farid El-Kheriji de son vrai nom... qu'il veut soigner en prenant tous les Tunisiens en otage de sa folie vengeresse !

C'est aux peuples de défendre leurs intérêts! Ce que font les Américains et les Européens en exploitant le wahhabisme pour leurs compte et en soutenant les partis politiques islamistes que fonde cette doctrine... pour protéger la manne d'hydrocarbure, carburant nécessaire à leur économie mais aussi protéger leur «protégé» dans la «région», l'Etat d'Israël! Qui le leur reprocherait?

Depuis la nuit des temps, les rapports entre les peuples sont basés avant tout sur des intérêts économiques! Comme le dit si bien le pragmatique Churchill: «Entre les pays, il n'y a pas d'amitié, il n'y a que des intérêts!». A chaque peuple de défendre les siens.

Donc, il revient aux Tunisiens de bouter hors de Tunisie le poison colonialiste qu'est le wahhabisme... et de DÉGAGER ceux qui veulent l'implanter en ce pays malékite depuis des lustres, à savoir l'émir du Qatar et son valet Ghannouchi! Leurs ancêtres l'avaient déjà fait !

Blog de l'auteur.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid