Mardi 19 Octobre 2021

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Sport | Football-Championnat de Tunisie : Un fauteuil pour cinq

Football-Championnat de Tunisie : Un fauteuil pour cinq

15

septembre

2013

à 17:43

stade rades 9 15Le championnat de Tunisie de la Ligue 1 professionnelle de football 2013-2014 sera dominé par 5 équipes (CS Sfaxien, Espérance ST, Etoile du Sahel, C. Africain et CA Bizertin), mais le CS Sfaxien, champion sortant, semble bien placé pour se succéder à lui-même.

La formation sudiste compte une équipe très compétitive, renforcée par des éléments de valeur dans tous les compartiments. Même s'ils n'ont pas réussi à remporter la finale de la coupe 2011-2012 cet été face à l'Etoile du Sahel (0-1), les «noir et blanc» ont confirmé leur grande forme du moment avec un bon parcours en Coupe de la CAF où ils ont été le premier club tunisien à se qualifier pour les demi-finales deux journées avant la fin de la phase de poules, grâce à 4 succès d'affilées.

Les Sfaxiens plus forts que jamais

L'effectif sfaxien est bien riche en talents capables de maintenir les «noir et blanc» au sommet, à l'instar des attaquants Fakhreddine Ben Youssef, Maher Hannachi et Taha Yassine Khenissi, meilleur buteur dont le retour est très attendu après une blessure contractée en fin de saison. L'équipe comptera également sur les milieux de terrain gabonais Didier Ddong et Ferjani Sassi, les gardiens Rami Jeridi et Hamdi Kasraoui ainsi que les défenseurs Bassem Boulaabi, Mahmoud Ben Salah, le Ghanéen Maman Youssofo et Zied Derbali.

Le coach nearlandais Rud Kroll a imprimé un style de jeu alliant technique et efficacité concrétisé à l'intersaison par de très belles performances en coupe de la CAF qui en disent long sur les grandes ambitions du club de la capitale du sud.

Le come-back de l’Espérance

L'Espérance ST, qui détenait le record des titres et qui a été détrôné par le CS Sfaxien après 3 sacres successifs, reste le principal rival des sudistes dans ce nouvel exercice.

Les «sang et or» ont procédé à plusieurs recrutements qui en disent long sur leur détermination à renouer avec les succès. Les deux stars, le meneur de jeu Oussama Darragi et l'attaquant Yannick Njeng, de retour, après une saison passée avec le club suisse de Sion, seront d'un grand apport pour le vice-champion.

L'effectif s'est enrichi avec le renfort de Ihab Mbarki (FC Sion), l'arrière gauche Seideddine Ben Akermi (US Monastir). Les vice-champions d'Afrique ont également des ambitions bien légitimes en Ligue des champions où ils occupent la première place de leur groupe et ne sont plus qu'à 3 points de la qualification pour le dernier carré. Une mission qui semble bien à leur portée après leur victoire, samedi soir à Radès, sur les Angolais de Recreativo Do Libolo (4-1).

Le Sahel croit à son Etoile

L'Etoile du Sahel est un autre favori potentiel pour le sacre final. Malgré d'énormes difficultés financières et un déficit de 16 millions de dinars, le club de la «perle du Sahel», qui a rivalisé pour le titre jusqu'au bout la saison écoulée, a été récompensé en coupe de Tunisie 2011-2012, grâce à sa victoire sur le champion sortant.

Les Sahéliens ont renforcé leur effectif avec notamment le recrutement de l'attaquant algérien Baghdad Bounedjah, le milieu de terrain Mohamed Ali Nafkha, le défenseur Seif Ghezal. Ils peuvent compter aussi sur des jeunes joueurs, à l'image de Rami Bedoui, le milieu de terrain camerounais Franck Kom pour retrouver le sommet.

Les appétits des Bizertins

Le CA Bizertin, l'équipe qui monte, nourrit de nouveau des ambitions légitimes de rivaliser pour le titre sous la conduite de Mondher Kebaier qui a fait du bon travail jusqu'ici.

La formation nordiste, qui a sérieusement bousculé les grands ténors pour le titre lors des deux précédentes saisons et raté de justesse la qualification pour le play-off lors de l'exercice la saison écoulée, a le potentiel requis pour un sacre national. Il semble avoir gagné en maturité et même sa première participation en coupe de la CAF lui a apporté plus de confiance. Les autres concurrents devront compter sur cet adversaire aux grandes ambitions.

Le Club Africain en embuscade

Le Club Africain, postulant habituel mais très inconstant ces dernières années, reste la grande inconnue. La formation clubiste, décevante lors de la phase du play-off, n'a pas fait de grands transferts mais entamera la nouvelle saison avec un nouveau staff technique conduit par le hollandais Adry Koster assisté par le tunisien Fethi Laabidi.

La formation «rouge et blanc» qui se préparait sur deux fronts, championnat et coupe arabes des clubs, a vu sa participation en coupe arabe tomber à l'eau, après la décision jeudi de l'Union arabe du football d'annuler l'édition 2013. Les clubistes se consacreront désormais à la compétition nationale et tenteront de franchir l'écueil des quatre autres prétendants dans l'espoir de renouer avec le sacre dont le dernier remonte à 2008.

Après de longues tergiversations, le club de Bab Jedid a engagé l'attaquant congolais Matt Moussilou pour 2 ans pour renforcer une ligne d'attaque peu performante la saison écoulée. Un transfert qui intervient après le recrutement de l'ex-sang et or Khaled Korbi, du Ghanéen Seydou Salifo.

I. B. (avec Tap).

 

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid