Tunisie. Noureddine Kridis doyen de la Faculté des Sciences humaines et sociales de Tunis.

5

juillet

2011

à 16:27

Noureddine Kridis, professeur de psychologie, vient d’être élu, mardi, doyen de la Faculté des Sciences humaines et sociales de Tunis.


L’universitaire et écrivain a été élu démocratiquement par 7 de ses pairs sur 10 (5 du corps A et 5 du corps B, comme l’exige les règlements).
La liste qu’il présidait avait été élue, vendredi 1er juillet, par 350 de ses pairs, à l’issue d’un Conseil scientifique en présence du recteur de l’université de Tunis, Abderraouf Mahbouli, et tous les directeurs de départements et membres du Conseil.
La liste de Noureddine Kridis était opposée à celle de son collègue Mokhtar Kraiem.
Kapitalis souhaite beaucoup de succès à Noureddine Kridis, qui est aussi l’un de ses auteurs.

Article de Noureddine Kridis dans Kapitalis :
Tunisie. L’avenir d’une révolution ou qui peut le plus peut le moins
Peurs et démons dans la révolution tunisienne