Dimanche 28 Novembre 2021

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Société | Tunisie. La révolution augmente les accidents de la route

Tunisie. La révolution augmente les accidents de la route

16

juin

2011

à 09:21

La moyenne des victimes des accidents de la route a baissé de 12,4% sur 10.000 véhicules en 2006 à 8,01% en 2010, alors que le nombre des permis de conduire augmente en moyenne de 5% annuellement.


Ces statistiques, indiquées par le ministre de l’Intérieur, Habib Essid, à l’ouverture des travaux du Conseil national de la sécurité routière (Cnsr), mercredi, au siège du ministère de l’Intérieur à Tunis, montrent que les Tunisiens ont un comportement plus responsable en voiture. Mais ils continuent d’être des chauffards. La preuve: Le nombre de victimes des accidents de la circulation a augmenté de 29,27% en mai dernier par rapport au mois de mai 2010, ce qui a eu une incidence sur les statistiques des cinq premiers mois de l’année qui voient le nombre de décès causés par les accidents de la route augmenter de 4,7% par rapport à la même période en 2010.
Faut-il attribuer cette «rechute» aux circonstances particulières créées à la révolution (couvre-feu, désengagement de la police en certains lieux et à certaines périodes…)? Peut-être. Mais cela ne saurait constituer une justification. Il convient donc de maintenir la pression et de rester vigilant en développant les moyens de sensibilisation et en durcissant la loi sur les infractions, qui ont causé des accidents mortels, où l’excès de vitesse figure en tête de liste avec 32% des cas en mai 2011.
Les travaux du Conseil national de la sécurité routière (Cnsr) ont passé en revue les programmes sectoriels de prévention contre les accidents de la route et la campagne 2011 «vacances en sécurité» qui démarreront en juillet prochain.
Les statistiques sur les accidents de la route, les nouveaux slogans et le site web de l’Observatoire national de la circulation (Onc) ont également été présentées.
L’accent a été mis, au cours du débat, sur la nécessité de réviser la législation routière, de multiplier les radars automatiques, de revoir les panneaux de signalisation ainsi que celle de la limitation de vitesse, de contrôler les points noirs devant les écoles et lycées et d’intensifier les patrouilles de sécurité.
Le renforcement de la sensibilisation au port du casque et de la ceinture de sécurité ainsi qu’à la limitation de la vitesse sur la route ont également été soulignés.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid