Distinction: Le Prix Madeleine K. Albright attribué à l’association tunisienne Aswat Nissa

20

mai

2014

à 13:22

Ikram-Ben-Said-Madeleine-K.-AlbrightLe National Democratic Institude (NDI) a décerné, le lundi 19 mai 2014, le prix Madeleine K. Albright 2014, à l’association tunisienne Aswat Nissa (Voix des femmes).

Ce prestigieux prix portant le nom d'une diplomate américaine et première femme Secrétaire d’État américaine sous Bill Clinton, ambassadrice pour les USA à l’ONU de 1993 à 1997, a été attribué à Aswat Nissa pour son projet d’«Académie politique des femmes» qui vise à accompagner les candidates tunisiennes en vue des futures élections municipales.

Christiane Lagarde, première femme Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), présente à la cérémonie de remise du prix, a félicité dans son discours Aswat Nissa qui créé un tremplin pour les sociétés inclusives.

Aswat Nissa, créée après la révolution tunisienne de 2011, se donne pour mission d’encourager et d’appuyer l’émergence de femmes politiques leaders et qui occupent des postes de responsabilité dans leur société.

Elle lutte contre toute forme de discrimination basée sur le genre, oeuvre pour la promotion d'une culture de l'égalité, encourage la participation des femmes à la vie publique à travers le renforcement des capacités et l'appui du leadership féminin, plaide pour l'intégration de l'approche genre dans les politiques publiques et pour l'adoption de politiques publiques favorables aux changements de comportement et à l'élimination de toute forme de discrimination.

Ikram-Ben-Said

Ikram Ben Said, au siège du NDI à Washington DC, prononce le discours d’acceptation du prix Madeleine K. Albright 2014 au nom de l’organisation Aswat Nissa.

L’Académie politique des femmes

L’association utilisera son expérience de l’«École des femmes candidates» et son large réseau de femmes politiques tunisiennes comme tremplin pour assurer la réussite de son nouveau projet d’«Académie politique des femmes».

En adoptant une approche inclusive et non partisane, Aswat Nissa vise à constituer un bassin de femmes potentiellement candidates aux prochaines élections municipales ayant un niveau de motivation très élevé.

Le projet supportera ces candidates potentielles afin qu’elles assument avec réussite un poste d’élue au sein des conseils municipaux pour y promouvoir et y défendre les droits de la femme ainsi que leurs priorités au niveau local. Plus de femmes dans les conseils municipaux

Les femmes politiques potentiellement candidates aux élections municipales suivront des formations sur la théorie des institutions politiques et leur fonctionnement.

Les activités de formation viseront le développement des qualités, des compétences et des habiletés nécessaires à l’exercice du rôle d’élue dans un conseil municipal.

Des activités de terrain sont aussi prévues, qui se dérouleront dans les différentes régions visées par le projet.

Les femmes concevront des activités de plaidoyer et de sensibilisation pour encourager et augmenter le changement au niveau local. Elles devront mettre en route ces activités dans cinq régions tunisiennes.

Aswat Nissa organisera, ensuite, deux salons politiques à l’automne 2014, qui mettront en contact les femmes candidates avec des personnalités publiques, politiques et féministes reconnues et respectées provenant de différents horizons.

Celles-ci auront préalablement occupé des postes de leadership dans des partis politiques ou dans la société civile.

Les salons seront des lieux pour échanger, encourager et inspirer les femmes candidates.

I. B. (avec communiqué).

Illustration: Ikram Ben Saïd, président d'Aswat Nissa honorée par Madeleine K. Albright.