Dimanche 07 Mars 2021

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Société | Insolite : Le violeur multirécidiviste espagnol de Kenitra est... un ex-officier irakien

Insolite : Le violeur multirécidiviste espagnol de Kenitra est... un ex-officier irakien

4

août

2013

à 15:37

violeur espagnol 8 4L'Espagnol violeur de 11 enfants à Kenitra au Maroc, Daniel Fino Galvan, est en réalité un officier irakien, prénommé Salaheddine, né il y a 63 ans à Bassora, et qui s'est réfugié en Espagne après l'invasion de l'Irak en 2003.

Selon ''El Pais'', qui a publié ces informations, Salaheddine a fait ses études à Bassora, avant de rejoindre l'armée irakienne sous Saddam Husseïn, où il a fait l'essentiel de sa carrière militaire.

Arrivé en Espagne pendant l'invasion de l'Irak en 2003, il a réussi a avoir la nationalité de ce pays et à changer d'identité, pour se faire appeler Daniel Fino Galvan, identité sous laquelle il a été arrêté et condamné, au Maroc, fin 2011.

Salaheddine a abusé de 11 enfants des deux sexes, dont le plus jeune a 3 ans et le plus âgé 15. Il a également filmé ses victimes dans des vidéos qui ont été retrouvées par la police dans son appartement. Le tribunal l'a condamné à 30 ans de prison et à une amende d'environ 6.000 dollars pour chacune de ses victimes.

Atteint d'un cancer au stade final, le violeur a bénéficié récemment d'une grâce du roi Mohamed VI, à l'occasion du 14e anniversaire de son accession au trône, en même temps de 47 autres Espagnols incarcérés au Maroc. Ce qui a provoqué une vive émotion et des protestations au Maroc, notamment vendredi soir à Rabat.

Le cabinet royal a dû publier, samedi, un communiqué où il explique que «le roi n'a pas pris connaissance de la gravité des crimes abjects sur la base desquels l'intéressé a té condamné» et qu'il «n'aurait jamais donné son accord pour une grâce permettant à l'intéressé de ne pas achever sa peine, eu égard à la gravité des crimes commis».

violeur espagnol 8 4 2

Capture d'écran de l'une des vidéos retrouvées chez le coupable.

Ces explications n'ont cependant pas calmé les protestations, qui ont porté également sur l'étendue des pouvoirs du roi.

La grâce accordée à Salaheddine s'inscrit dans un accord passé entre les services de renseignements espagnols, pour lesquels travaillait ce dernier du temps où il était encore un officier de l'armée irakienne, et leurs homologues marocains de la Direction générale des études et données (DGED).

En tant qu'officier de renseignement à la retraite, Salaheddine s'est installé, il y a 8 ans, dans la ville marocaine de Kenitra, où il se faisait passer pour un professeur retraité de l'université de Murcia, dans le sud de l'Espagne, spécialisé dans l'océanographie.

Selon ''El Pais'', Salaheddine a coopéré avec plusieurs services occidentaux pour aider à la chute de l'ex-président irakien Saddam Husseïn.

Daniel Fino Galvan est d'ailleurs le non secret avec lequel les services espagnols sont parvenus à le faire exfiltrer de l'Irak.

Il a été libéré jeudi dernier et ramené par des agents de sécurité marocain jusqu'à Ceuta, enclave espagnole située au nord du territoire marocain. On ne sait pas où il a été transféré par les autorités espagnoles qui l'ont réceptionné.

I. B.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid