Vendredi 22 Septembre 2017

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Politique | Elections tunisiennes au Canada. Rumeurs de fraude: info ou intox?

Elections tunisiennes au Canada. Rumeurs de fraude: info ou intox?

22

octobre

2011

à 12:06

L’encre indélébile censée prévenir la fraude électorale est-elle aussi efficace que l’a affirmé Kamel Jendoubi, président de l’Isie. Des électeurs tunisiens au Canada ont des avis partagés.
Par Sarra Guerchani, correspondante à Montréal.


Depuis vendredi matin des rumeurs circulent sur Facebook concernant la sûreté de l’encre indélébile dans laquelle les électeurs des circonscriptions à l’étranger trempent leur doigt afin d’éviter les tentatives de voter plus qu’une fois à la place d’un autre électeur ou encore à la place d’un mort. Une façon qui est censée garantir la transparence du scrutin. L’Irie rassure. Un système est mis en place pour contrôler les fraudes. Gare aux fraudeurs !

Le processus est très simple : se présenter au bureau de vote avec votre passeport ou carte d’identité nationale, tremper son doigt dans ce qu’on appelle l’encre électorale (seul moyen de sécurité pour s’assurer qu’on ne vote pas plus qu'une fois), prendre un bulletin où est marqué le nom des partis, cocher votre choix, et quitter avec un sourire réciproque entre vous et les responsables, bien laver le doigt et recommencer». C’est un témoignage qui circule depuis vendredi matin sur Facebook.

Une encre pas vraiment indélébile

Spécialement importée d’Angleterre, cette encre serait utilisée afin d’éviter toute tentative de fraude durant le scrutin. Elle ne concerne que les Tunisiens à l’étranger, notamment ceux du Canada. En plus de cette encre, l’Irie à Montréal a décidé d’ajouter un registre spécial dans chacun de ses bureaux de vote. Il est destiné aux électeurs qui ne se sont pas inscrits sur les listes ou encore ceux qui seraient en vacances au Canada entre le 20 et 23 octobre, ainsi que les Tunisiens résidents dans des pays tels qu’Haïti, où il n’y a pas de bureau de vote. Une façon de maximiser la sûreté du scrutin.


Démonstration de l'encre indélébile

En effet, les avis sont différents concernant cette encre dite indélébile : «J’ai essayé de l’enlever de différentes manières hier soir. J’ai essayé le dissolvant et ensuite j’ai lavé à plusieurs reprise avec du savon, il n’y a plus de trace sur la peau, mais il reste de l’encre sur les contours de l’ongle», précise Ghanem, qui a voté jeudi matin, en montrant son index de la main droite, dont l’ongle est encore imprégnée d’encre.

Pour Bayram, c’est tout le contraire : «Elle ne sert à rien cette encre. J’ai voté jeudi matin à 7h, et en fin de matinée, je n’avais plus de trace», dit-il. En effet, son index de la main gauche le démontre. Pourtant, le président de l’Isie, Kamel Jendoubi avait déclaré deux semaines avant les élections : «Cette encre indélébile est spécialement conçue pour les élections. Cette encre s’appelle également l’encre de nitrate d’argent, puisqu’elle ne peut pas être lavée par l’eau et ne s’effacera pas avant 72 heures».

6 mois de prison et 1.000 dinars d’amende

Le bureau de l’Irie de la circonscription Amériques et reste de l’Europe tient à rassurer les électeurs : «Grâce à notre système de centralisation de l’information nous pouvons éviter le doublement des voix», déclare la secrétaire générale de l’Irie, Bochra Manai. S’il s’avère qu’un citoyen a fraudé, il encourt «6 mois de prison et une amende d’un montant de 1.000 dinars, comme le mentionne l’article 74 du décret n°35 de mai 2011 relatif à l’élection de l’assemblée constituante», poursuit cette membre de l’Irie de la circonscription Amériques et reste de l’Europe.

Samedi, à la clôture du scrutin, si des citoyens ont fraudé, ils seront découverts. «Ils seront poursuivis par la justice tunisienne. Ils seront arrêtés, à leur arrivée à l’aéroport en Tunisie», confirme Faouzi Abdessamed, le président de l’Irie des Amériques et reste de l’Europe.


Il reste de l’encre sur les contours de l’ongle

Les électeurs du Canada pourront donc compter sur le bon déroulement du scrutin. Car même si l’encre dite «indélébile» peut s’effacer, les membres des bureaux de vote pourront retrouver les fraudeurs grâce au système centralisé mis en place à cet effet. L’encre bleue sur l’index ne serait, donc, que symbolique.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

Elections tunisiennes au Canada. Rumeurs de fraude : info ou intox?

L’encre indélébile censée prévenir la fraude électorale est-elle aussi efficace que l’a affirmé Kamel Jendoubi, président de l’Isie. Des électeurs tunisiens au Canada ont des avis partagés.

Par Sarra Guerchani, correspondante à Montréal.

Depuis vendredi matin des rumeurs circulent sur Facebook concernant la sûreté de l’encre indélébile dans laquelle les électeurs des circonscriptions à l’étranger trempent leur doigt afin d’éviter les tentatives de voter plus qu’une fois à la place d’un autre électeur ou encore à la place d’un mort. Une façon qui est censée garantir la transparence du scrutin. L’Irie rassure. Un système est mis en place pour contrôler les fraudes. Gard aux fraudeurs!

Le processus est très simple: se présenter au bureau de vote avec votre passeport ou carte d’identité nationale, se tremper le doigt dans ce qu’on appelle l’encre électorale (seul moyen de sécurité pour s’assurer qu’on ne vote pas plus qu’une fois), prendre un bulletin où c’est marqué le nom des partis, cocher votre choix, et quitter avec un sourire réciproque entre vous et les responsables, bien laver le doigt et recommencer». C’est un témoignage qui circule depuis vendredi matin sur Facebook.

Une encore pas vraiment indélébile

Spécialement importée d’Angleterre, cette encre serait utilisée aux fins d’éviter toute tentative de fraude durant le scrutin. Elle ne concerne que les Tunisiens à l’étranger, notamment ceux du Canada. En plus de cette encre, l’Irie à Montréal a décidé d’ajouter un registre spécial dans chacun de ses bureaux de vote. Il est destiné aux électeurs qui ne se sont pas inscrits sur les listes ou encore ceux qui seraient en vacances au Canada entre le 20 et 23 octobre, ainsi que les Tunisiens résidents dans des pays tels qu’Haïti, où il n’y a pas de bureau de vote. Une façon de maximiser la sûreté du scrutin.

En effet, les avis sont différents concernant cette encre dit indélébile : «J’ai essayé de l’enlever de différentes manières hier soir. J’ai essayé le dissolvant et ensuite j’ai lavé à plusieurs reprise avec du savon, il n’y a plus de trace sur la peau, mais il reste de l’encre sur les contours de l’ongle», précise Ghanem, qui a voté jeudi matin, en montrant son index de la main droite, dont l’ongle est encore imprégnée d’encre.

Pour Bayram, c’est tout le contraire: «Elle ne sert à rien cette encre. J’ai voté jeudi matin à 7h, et en fin de matinée, je n’avais plus de trace», dit-il. En effet, son index de la main gauche le démontre. Pourtant, le président de l’Isie, Kamel Jendoubi avait déclaré deux semaines avant les élections: «Cette encre indélébile est spécialement conçue pour les élections. Cette encre s’appelle également l’encre de nitrate d’argent, puisqu’elle ne peut pas être lavée par l’eau et ne s’effacera pas avant 72 heures».

6 mois de prison et 1.000 dinars d’amende

Le bureau de l’Irie de la circonscription Amériques et reste de l’Europe tient à rassurer les électeurs: «Grâce à notre système de centralisation de l’information nous pouvons éviter le doublement des voix», déclare la secrétaire générale de l’Irie, Bochra Manai. S’il s’avère qu’un citoyen a fraudé, il encourt 6 mois de prison et une amende d’un montant de 1.000 dinars, comme le mentionne l’article 74 du décret n°35 de mai 2011 relatif à l’élection de l’assemblée constituante», poursuit cette membre de l’Irie de la circonscription Amériques et reste de l’Europe.

Samedi, à la clôture du scrutin, si des citoyens ont fraudé, ils seront découverts. «Ils seront poursuivis par la justice tunisienne. Ils seront arrêtés, à leur arrivée à l’aéroport en Tunisie», confirme Faouzi Abdessamed, le président de l’Irie des Amériques et reste de l’Europe.

Les électeurs du Canada pourront donc compter sur le bon déroulement du scrutin. Car même si l’encre dite «indélébile» peut s’effacer, les membres des bureaux de vote pourront retrouver les fraudeurs grâce au système centralisé mis en place à cet effet. L’encre bleue sur l’index ne serait, donc, que symbolique.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid