Vendredi 22 Septembre 2017

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Politique | Tunisie. Ennahdha menace de recourir à la rue en cas de falsification du scrutin

Tunisie. Ennahdha menace de recourir à la rue en cas de falsification du scrutin

20

octobre

2011

à 10:04

Le chef du parti islamiste tunisien Rached Ghannouchi a jeté un pavé dans la mare, mercredi, en menaçant de faire descendre ses troupes dans la rue… «en cas de falsification des élections».


M. Ghannouchi, qui parlait, lors d’une conférence de presse, mercredi à l’Ariana, a appelé, à ce propos, les partis politiques à coopérer avec le Mouvement au cas où il remporterait la majorité des voix.

Réconciliation nationale et consensus

«Le succès des élections de la Constituante signifie la réussite de la révolution, dans la mesure où ces élections représentent une étape importante sur la voie de l’instauration de la démocratie», a-t-il ajouté.
«Jusqu’à présent, la campagne électorale se déroule dans des conditions normales», a indiqué M. Ghannouchi, mettant en garde, à ce propos, contre les surprises. «En cas de falsification des élections, Ennahdha va opter pour la voie de la révolte et descendre dans la rue avec le peuple tunisien», a-t-il averti.

«La démocratie exige que le parti qui recueille la majorité des suffrages se charge de la constitution du gouvernement», a-t-il encore expliqué, expliquant qu’en cas de victoire, le mouvement Ennahdha n’exclura aucune partie partant du souci de réaliser la réconciliation nationale et le consensus, tout comme il associera toutes les compétences tunisiennes, de tous domaines et de toutes appartenances confondues, dans la mesure où la pérennité de l’Etat dépend de celle de l’administration.

Le mouvement veille à rompre avec l’information orientée, à réactiver les dispositions de l’amnistie générale, à poursuivre le processus de réforme des appareils sécuritaire et judiciaire et à examiner les dossiers du Rassemblement constitutionnel démocratique (Rcd, ex-parti au pouvoir dissous), au cas par cas, sans désir de vengeance.

Renforcer les acquis de la femme

Le parti va, également, renforcer les acquis de la femme et ne pas toucher au Code du statut personnel (Csp), a-t-il relevé, mettant l’accent sur la volonté d’enrichir et de promouvoir ce texte juridique. La préservation de la mère et de la famille est une partie fondamentale du projet de réforme d’Ennahdha, a-t-il également précisé.

D’autre part, M. Ghannouchi a passé en revue les orientations de la politique étrangère du parti.
De son côté, le responsable de la campagne électorale d’Ennahdha, Abdelhamid Jlassi, a dressé un bilan préliminaire de la campagne électorale nationale qu’il a qualifiée d’acceptable, malgré les sources de financement suspectes et les tentatives de déformation et de déstabilisation.

Il a, également, évoqué les craintes et les réserves émises par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) concernant l’incapacité pour des milliers d’analphabètes et de pèlerins de participer au scrutin et l’inexpérience des Tunisiens dans le domaine électoral.


Source : Tap.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid