Vendredi 26 Avril 2019

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Politique | Le gouvernement tunisien recule face à la grande mobilisation des journalistes

Le gouvernement tunisien recule face à la grande mobilisation des journalistes

17

octobre

2012

à 20:39

HAMADIJEBALILe gouvernement Hamadi Jebali a annoncé, aujourd’hui, qu’il allait mettre en œuvre deux décrets-lois 115 et 116, garantissant la liberté de la presse et organisant l’audiovisuel.

«Le gouvernement a annoncé (...) que la coalition gouvernementale avait décidé de mettre en œuvre les décrets 115 et 116 qui organisent le secteur de l'information», a ainsi indiqué, mercredi après-midi, l’agence officielle Tap, citant un communiqué du gouvernement.

Le gouvernement, qui a refusé jusque là de mettre en œuvre ces deux décrets-loi relatifs, respectivement, au nouveau code de la presse et à la Haute autorité indépendante pour la communication audio-visuelle (Haica), semble avoir reculé face à la forte mobilisation des journalistes et à la réussite de leur grève générale, observée aujourd’hui par toute la profession, pour la première fois dans l’histoire du pays.

La mise en œuvre des deux décrets-loi, qui avait été adoptés par l’ancien gouvernement et publiés sur le Journal officiel de la république tunisienne (Jort) du 2 novembre 2011, fait partie des revendications du secteur des médias, mais la décision de leur mise en œuvre est venue avec plusieurs mois de retard, après que le gouvernement, de la bouche même de son chef, Hamadi Jebali, et de son conseiller politique, Lotfi Zitoun, aient critiqué ces deux textes et justifié leur refus de les mettre en application.

Que s’est-il passé entre-temps pour qu’ils changent, brusquement, d’avis?

Ils ont enfin compris que le chantage auquel ils soumettent les journalistes depuis plusieurs mois pour essayer de les soumettre à leur projet de dictature islamiste ne réussira qu’avec… les larbins de toujours, les corrompus ayant servi la propagande de Ben Ali et qui sont disposés à retourner aujourd'hui la veste pour les servir.

Cette race de plumitifs corrompus et sans scrupules, le gouvernement Ennahdha a compris, après la grande mobilisation d’aujourd’hui, qu’elle constitue une infime minorité.

Le combat pour la liberté de la presse ne fait pourtant que…commencer. Car rien n'indique que la décision de ce soir sera appliquée... au-delà de l'effet d'annonce.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid