La Tunisie met fin à ses réserves sur les annexes de la Cedaw

17

août

2011

à 00:14

La Tunisie a retiré ses réserves sur les annexes de la loi de 1985 ratifiant la Convention des Nations unies sur l’élimination de toutes formes de discriminations contre la femme (Cedaw).


Le projet de décret-loi, présenté par la ministre de la Femme, Lilia Laabidi, a été adopté, avec le maintien de la déclaration générale qui met l’accent sur le respect des dispositions de la constitution tunisienne.
Cet abandon par la Tunisie des réserves sur les annexes de la Cedaw intervient quelques jours après la célébration de Fête nationale de femme, le 13 août, anniversaire de l’adoption du Code du statut personnel (Csp), l’un des textes de loi les plus avant-gardistes dans le monde arabo-musulman en matière d’émancipation féminine.