Tunisie. La fille de Lazhar Chraiti récompensée à Genève

25

mars

2011

à 08:10

Djemâa Chraiti, la fille du célèbre fellaga Lazhar Chraiti, exécuté en 1963, sera l’une des 7 femmes qui recevront le Prix “Femme exilée, femme engagée” à Genève.


fille de lazhar chraiti.Ce n’est pas un poisson d’avril: le premier jour du quatrième mois de l’année, 7 femmes recevront à Genève le Prix honorifique de “Femme exilée, femme engagée” destiné à rendre hommage aux femmes de toutes nationalités «capables de rester debout quand tous les pousse sous l’eau» pour reprendre les mots d’Alba Viotto, fondatrice du prix.
Un prix que remettra la maire socialiste de Genève Sandrine Salerno. Pour cette édition, une Suissesse d’origine tunisienne sera parmi les 7 lauréates. Il s’agit de Djemâa Chraiti, la fille du célèbre syndicaliste Lazhar Chraiti, exécuté en 1963. La Tuniso-suisse, Djemâa Chraiti, femme engagée, blogueuse patentée sur la plate-forme de la ‘‘Tribune de Genève’’ et écrivaine de talent mérite ce titre qui fait d’elle la première tunisienne voir arabe à remporter ce prix.

Haykel Ezzeddine, Genève.