Le Libyen Walid Al-Qalib, dirigeant de Fajr Libya, poursuivi en justice en Tunisie

18

mai

2015

à 22:30

Fajr Libya Al QalibLe tribunal de 1ère instance de Tunis a émis, aujourd’hui, un mandat de dépôt contre le Libyen Walid Al-Qalib, le dirigeant de Fajr Libya, suspecté dans une affaire terroriste.

Arrêté jeudi dernier à l’aéroport international de Tunis-Carthage, Walid Al-Qalib a comparu, aujourd’hui, lundi 18 mai 2015, devant le juge d’instruction de la 10e chambre auprès du tribunal de première instance de Tunis, qui a émis un mandat de dépôt contre lui.

Le dirigeant de la milice islamiste de Fajr Libya, qui été entendu en présence de son avocat, est accusé, selon les premières indiscrétions, d’avoir menacé avec des armes des personnes et de les avoir séquestrés dans une ferme en Libye. Son nom figure, par ailleurs, sur des listes d’éléments terroristes recherchés.

Le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis Sofiene Sliti a confirmé l’arrestation de Walid Al-Qalib, mais n’a pas donné d’autre précision.

Certaines parties libyennes relient son arrestation à l’enlèvement, depuis samedi, à Tripoli, de près de 200 Tunisiens par des groupes armés qui exigent la libération de Walid Al-Qalib n contrepartie de leur libération.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères dément l’existence de lien entre les deux affaires et affirme que des négociations sont en cours avec les autorités libyennes pour faire libérer les Tunisiens pris en otage en Libye.

Z. A.