Des voix s’élèvent contre la nomination de Aziza Hatira à la tête du Cepex

13

avril

2015

à 12:23

Aziza HatiraLa nomination d’Aziza Htira (58 ans) à la tête du Centre de promotion des exportations (Cepex) n’est pas du goût de tout le monde.

A l’annonce de cette nomination, dimanche 12 avril 2015, par le ministère du Commerce, des sympathisants d’Ennahdha, du Congrès pour la république, du Courant démocratique, ainsi que des militants de gauche, se sont acharnés contre la nouvelle Pdg du Cepex, membre de Nidaa Tounes, considérée comme une rescapée de l’ancien régime.

Aziza Htira, originaire de Gabès, a une maîtrise en sciences économiques (spécialité planification, promotion). Elle était, sous le règne de Ben Ali, directrice rattachée à la direction générale de l’Agence nationale pour la maîtrise de l’Energie (ANME), députée du RCD, l’ex-parti parti au pouvoir, et présidente de l’Union nationale de la femme tunisienne (UNFT) de 2004 à 2012.

Z. A.