Tunisie-Sondage : Mehdi Jomaa vaincra Béji Caïd Essebsi à la présidentielle

13

mai

2014

à 11:59

offre emploi 11 21Si le chef provisoire du gouvernement Mehdi Jomaâ se présentait aujourd’hui à l’élection présidentielle, il l’emporterait devant Béji Caïd Essebsi.

C’est ce qu’a révélé un dernier sondage du bureau d’étude Sigma Conseil, dont les résultats ont été diffusés lundi 12 mai 2014. Selon ce sondage effectué en mai, 14,7% de Tunisiens choisiront Mehdi Jomaâ pour la présidence de la république (contre 9,4% en avril).

Quant à Béji Caïd Essebsi, leader de Nida Tounes, jusque-là favori des sondages, il n’aura que 11,8% d’avis favorables (contre 14,1% un mois plus tôt), devançant le président provisoire de la république Moncef Marzouki, qui ne recueillera que 4,6% des voix contre 4,4% en avril.

Plus loin, on trouve, en 4e position, Hamadi Jebali, ancien chef du gouvernement et secrétaire général démissionnaire du parti islamiste Ennahdha, qui n’aura que 2,8% d’opinions favorables contre 4,9% en avril.

Kamel Morjane est classé dans une surprenante 5e place avec 1,8% d’intentions de vote contre 0,6% en avril. Ce qui va beaucoup énerver les «éradicateurs des ex-Rdcistes», tels que Samia et Mohamed Abbou, ou encore Abderraouf Ayadi, Samir Ben Amor et Azed Badi.

Quant à Hamma Hammami, leader du Front populaire, il enregistre un net recul et dégringole à la 6e place avec 1,6% contre 1,8% en avril.

Viennent ensuite le professeur de droit constitutionnel Kaïs Saïed (1,4%); le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC) et d’Ettakatol Mustapha Ben Jaâfar (1,2%), le leader d’Al-Jomhouri Ahmed Nejib Chebbi (1,2%), l’ex-chef du gouvernement provisoire Ali Larayedh (1,1%), le leader du Courant de l’Amour et patron de la chaîne Al-Mustakilla Hachmi Hamdi (0,9%), le secrétaire général de Nida Tounes Taïeb Baccouche (0,8%), le journaliste Safi Saïd (0,8%) et le leader du Courant démocratique Mohamed Abbou (0,6%).

Z. A.