Tunisie: Après l'assassinat de Mohamed Brahmi, Basma Khalfaoui appelle au départ du gouvernement Ennahdha

25

juillet

2013

à 15:19

basma khalfaoui 7 24Des centaines de citoyens sont descendus vers 13h00, à l'avenue Habib Bourguiba, au centre-ville de Tunis, pour condamner l'assassinat du député de l'opposition Mohamed brahmi et appeler à la chute du gouvernement.

 

Les manifestants, en majorité issus du Front populaire, qui réunit plusieurs partis de gauche, et auquel appartient le député de Sidi Bouzid assassiné, scandent des slogans hostiles au gouvernement, à la coalition tripartite au pouvoir et au parti islamiste Ennahdha qui la domine, et notamment son président Rached Ghannouchi, auquel ils attribuent la responsabilité du crime.

Au premier rang des manifestants, Basma Khalfaoui, veuve de Chokri Belaïd, dirigeant de gauche assassiné le 6 février dernier devant sa maison par des extrémistes religieux, a appelé à la chute du gouvernement et au départ d'Ennahdha, responsable à ses yeux de la situation sécuritaire difficile par laquelle passe le pays.

I. B.