Le Palais de Carthage déroule le tapis rouge au prédicateur wahhabite Nabil Al-Awadi

27

janvier

2013

à 16:47

imed Daimi TunisieLe prédicateur wahhabite koweïtien Nabil Al-Awadi en visite en Tunisie a été accueilli à l'aéroport de Carthage par Imed Daïmi, directeur du cabinet du président de la république.

Que la Tunisie accueille un prédicateur salafiste wahhabite ou autre ne choque plus, tellement ils sont les bienvenus depuis que le parti islamiste Ennahdha est au pouvoir.

Mais ce qui a choqué beaucoup de Tunisiens, ce sont les photos partagées sur les réseaux sociaux où l'on voit Imed Daïmi, le directeur du cabinet du président de la république provisoire Moncef Marzouki, accueillir Nabil Al-Awadi au salon d'honneur de l'aéroport de Tunis-Carthage.

M. Marzouki, qui ne cesse de dérouler le tapis rouge aux dirigeants salafistes wahhabites, joue un jeu on ne peut plus ambigu et troublant, en continuant à se présenter lui-même comme un laïque garant de la bonne conduite démocratique des islamistes.

Qui peut encore croire les contorsions politico-idéologiques de cet ex-défenseur des droits de l'homme devenu une marionnette aux mains des islamistes, ennemis de ces mêmes droits qu'ils refusent d'ailleurs d'inscrire dans le texte de la constitution?

Z. A.