Menu Style

Cpanel

Samedi 20 Décembre 2014

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Media | Tunisie-Médias: Nabil Karoui menace de priver les Tunisiens de ‘‘Harim Soltan’’

Tunisie-Médias: Nabil Karoui menace de priver les Tunisiens de ‘‘Harim Soltan’’

19

avril

2014

à 13:50

offre emploi 11 21Nabil Karoui, patron de Nessma TV, menace de priver les téléspectateurs du feuilleton turc ‘‘Harim Soltan’’, si le cahier des charges de la Haica n’est pas retiré.

Après avoir menacé, il y a 3 jours, de faire une grève de la faim et de fermer sa chaine de télévision – ce qui aurait provoqué un tremblement de terre en Tunisie! –, Nabil Karoui est revenu, aujourd’hui, à la charge pour menacer de mettre fin à la diffusion de ‘‘Harim Soltan’’.

Quant on sait que le feuilleton turc assure l’essentiel de l’audience pour Nessma TV, l’arrêt de sa diffusion, qui ferait sans doute pleurer quelques bonnes dames dans les chaumières, pourrait constituer une sorte de harakiri pour la chaîne et pour son tonitruant patron.

Dans une interview publiée, samedi 19 avril, par le quotidien ‘‘Essarih’’, Nabil Karoui a étalé de nouveau son hostilité envers la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica), l’instance de régulation audio-visuelle, qui insiste à faire signer un cahier des charges par les stations radio et les chaînes de télévision.

Selon lui, les députés de l’Assemblée nationale constituante (ANC) et une majorité de partis se sont montrés compréhensifs à l’égard des réserves et des doléances des patrons de certains médias audiovisuels, qui refusent de signer ce document les engageant à respecter certaines règles mondialement acceptées.

Jeudi dernier, le Syndicat tunisien des dirigeants des médias (STDM), dont Nabil Karoui est membre, a fait part de ses réserves à ce propos à Mehdi Jomaa, chef du gouvernement provisoire.

La veille, les représentants du STDM ont rencontré Mustapha Ben Jaâfar, président de l’ANC, pour lui exprimer leur refus catégorique dudit cahier des charges. Demain, ils iront peut-être se plaindre auprès du Pape...

Selon le STDM, le cahier des charges est incompatible avec les articles 31 et 49 de la Constitution et en contradiction avec les conventions internationales ratifiées par la Tunisie ainsi qu’avec la loi sur les activités des sociétés commerciales. Pas moins!

Harim-Soltan

Que feront les téléspectateurs tunisiens si Nabil Karoui mettait fin à la diffusion de "Harim Soltan"? Eh bien, ils regarderont autre chose... 

Le STDM a demandé à l’ouverture d’un débat national sur la question et Nabil Karoui menace de suspendre la diffusion du feuilleton le plus suivi par les Tunisiens, selon les enquêtes d’audience publiées par Sigma Conseil.

A l’évidence, M. Karoui et ses collègues cherchent à tuer la Haica, le décret-loi 116 qui l’a instaurée ainsi que le cahier des charges que cette autorité de régulation a élaboré, car ils veulent continuer à travailler en dehors de toute cadre réglementaire et à monnayer leur position et leur rente de situation.

L’anarchie est, on l’imagine, propice à certaines pratiques pas très déontologiques : financement occulte, confusion entre publicité et information, proximité avec l’argent politique, etc.

Z. A.

   
leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience