Mardi 20 Novembre 2018

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Media | Tunisie-Média : Affaire Ettounssia : la version de Pascal Piron

Tunisie-Média : Affaire Ettounssia : la version de Pascal Piron

8

juillet

2013

à 10:41

slim riahi sami fehri 4 1Pascal Piron, qui affirme être patron de Rainbow Media Tunisia et seul propriétaire du nom de la chaine Ettounssia, nous a fait parvenir les éclaircissements suivants à propos de ce qu'il convient d'appeler «l'affaire Ettounssia». Un feuilleton juridico-financier en perspective...

«Comme à son habitude, Slim Riahi dévoile une version des faits qui ne correspond en rien à la réalité.

En premier lieu le seul propriétaire légal du nom de la chaine Ettounssia est toujours la société Rainbow Media Tunisia, aujourd'hui filiale à 50% de la société Rainbow Holding Company LLC. Pour vérifier cette affirmation qui pourrait paraître gratuite, il s'agit purement et simplement de se rendre dans les locaux de l'Innorpi pour voir qui est le réel déposant de la marque Ettounssia. Cette preuve de dépôt a été transmise par l'avocat de la société GlobeCast, fournisseur de la fréquence, dans un procès intenté en France par la société Rainbow Media Tunisia. Le déposant est la société Rainbow Media Tunisia LLC et personne d'autre.

En second lieu, Monsieur Riahi qui semble avoir comme mode de fonctionnement, soit de ne rien comprendre aux affaires, soit purement et simplement de prendre les gens pour des imbéciles ou se croire au-dessus des lois, n'a jamais eu a se défendre à Nanterre contre un des associés de Cactus Prod.

Il devra simplement s'expliquer devant la justice française suite à une plainte déposée le 17 juin dernier par la société Rainbow Media Tunisia pour escroquerie en bande organisée dirigée contre lui en tant qu'auteur principal.

Le même jour, le procureur de Nanterre transmettait le dossier au Pôle de lutte contre la délinquance économique et financière, qui en a accusait réception, l'enregistrait sous le numéro N13.163.000.128 et ouvrait une enquête préliminaire.

En troisième lieu Monsieur Riahi n'a jamais eu a assumer un quelconque ''passif'' qu'aurait eu la société Rainbow Media Tunisia qu'il pensait pouvoir acheter à un certain Jean-Marie Giffard qui n'en était pas le propriétaire, ce qu'il savait pertinemment.

En bon homme d'affaire honnête et avisé, Monsieur Riahi a préféré "acheter" pas cher une chaîne de télévision à Monsieur Giffard qui se faisait passer, avec la complicité de Cactus Prod, pour le propriétaire plutôt que de l'acheter à son vrai prix qu'il connaissait depuis qu'il avait déjà souhaité l'acheter en 2011, à son réel propriétaire.

Monsieur Riahi n'ignore rien de cela dans la mesure où Maître Imed Riahi, avocat de Monsieur Slim Riahi, a rencontré à plusieurs reprises les véritables propriétaires de la société Rainbow Média Tunisia.

Le seul "mérite" de Monsieur Riahi a été de déployer avec Giffard une stratégie lui permettant de faire résilier, le 15 avril, le contrat de location de fréquence conclu entre GlobeCast et Rainbow Media Tunisia pour en conclure un nouveau avec une société, selon lui à 100% tunisienne (son communiqué sur Facebook du 16 avril 2013), la société Capital Gate Holding Ltd. dont le siège est à Dubaï. Tribunal de commerce de Nanterre, audience de référé du 13 juin 2013 conclusions GlobeCast page 8: ''... Monsieur Slim Riahi, pour sa part, est, à la connaissance de GlobeCast, le représentant légal de la société Capital Gate Holding Limited ayant son siège social à Dubaï. Cette société est connue de GlobeCast dans la mesure où, par contrat en date du 18 avril 2013, celle-ci a souscrit auprès d'elle un service de ''Playout'' (service d'agrégation du contenu du client pour former une chaîne de télévision) et de ''diffusion'', c'est-à-dire de transmission de son signal – constitué par la chaîne Attounissia TV – sur la capacité satellite louée par celle-ci, à savoir satellite Eutelsat 7WA, position orbitale 7° ouest, fréquence 12399Mhz...''

De son côté, la société Cactus Prod, prise en la personne de son administrateur judiciaire n'est pas plus correcte que Monsieur Riahi dans ses déclarations.

Contrairement à ce qu'elle indique et quand bien même a-t-elle introduit une demande de licence qu'elle n'obtiendra sans doute jamais compte tenu des procédures judiciaires auxquelles elle s'est exposée, Cactus Prod n'est qu'un fournisseur et, à ce titre, doit rendre des comptes à ce qu'elle devrait considérer comme un client et non pas comme sa propriété.

Rendre des comptes dans la mesure où, étrangement, c'est Cactus Prod qui conclue les contrats avec les annonceurs et autres société de productions, fictives ou pas, et qu'elle doit reverser une part des revenus publicitaires à la chaîne qui les diffuse, quel qu'en soit le véritable propriétaire la société Capital Gate Holding ou Rainbow Media Tunisia.

Cela étant et dans les deux cas la société Cactus Prod., pour pouvoir transférer des fonds, doit préalablement obtenir l'autorisation de la Banque Centrale (car il s'agit d'exportation de devises).

La société Cactus Prod est tellement transparente dans sa gestion qu'elle bénéficie d'une enquête du CGF (Contrôle Général des Finances) et a un dossier ouvert au 16e bureau du Tribunal de Tunis (pôle économique).

La réalité des faits est que tous les contrats de diffusion des émissions produites par la société Cactus Prod ont été résiliés par la société Rainbow Media Tunisia le 17 septembre 2012 et que depuis cette date la société Cactus Prod a pu continuer à diffuser ces émissions uniquement car son administrateur judiciaire a écrit à GlobeCast, fournisseur de la fréquence: ''Pour moi, administrateur judiciaire de la société Cactus Prod, Monsieur Giffard (homme de paille de Sami Fehri) est le propriétaire de la société Rainbow Media Tunisia et Pascal Piron est un usurpateur''.

Malheureusement pour cet administrateur judiciaire incompétent ou indélicat, ce n'est pas du tout la réalité, c'est à tout le moins ce qu'a pensé le Procureur de la République de Nanterre lorsqu'il a décidé de transmettre le dossier au Pôle de lutte contre la délinquance économique et financière, qui a immédiatement ouvert une enquête préliminaire.

La décision de l'arrêt de la diffusion des émissions produites par Cactus Prod n'est sans doute qu'un écran de fumée afin que Monsieur Riahi puisse passer, aux yeux du Parquet de Nanterre, pour une victime et non pas pour un auteur d'escroquerie.

Sur un plan économique, arrête-t-on la diffusion des émissions juste avent le début du mois de Ramadan, seul mois générant d'impressionnantes recettes publicitaires?

Malheureusement pour Monsieur Riahi, on ne réécrit pas l'histoire et a-t-il oublié avoir déclaré que ''Pascal Piron était un arnaqueur qui cherchait à s'approprier des fonds qui ne lui reviennent pas de droit''.

Monsieur Riahi a posé des actes qui sont irréversibles et qu'il ne pourra pas faire disparaître devant les juridictions françaises.

Qu'il tente toutes les manœuvres complémentaires n'y changera rien, la réalité est crue: Monsieur Riahi a purement et simplement détourné, avec Monsieur Giffard (c'est-à-dire Sami Fehri), aidé en cela par la société Cactus Prod, l'actif de la société Rainbow Media Tunisia.

Cette affaire se résume à cela et il ne faut pas chercher quelque volonté politique dans l'arrêt de la diffusion des émissions.

Quant à tous les opérateurs qui souhaiteraient soutenir Cactus Prod, qu'ils s'abstiennent seulement d'utiliser leurs moyens pour récupérer le nom ''Ettounssia'' et les téléspectateurs que leurs programmations actuelles n'attirent pas, car le taux d'audience de cette chaîne constitue également une part de l'actif de la société Rainbow Media Tunisia LLC.»

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid