Dimanche 17 Février 2019

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | kapital | Réunion à Tunis : Les télécommunications dans le monde arabe à l'horizon 2015

Réunion à Tunis : Les télécommunications dans le monde arabe à l'horizon 2015

7

mai

2013

à 20:13

tunisie telecom uit 5 7

Le coup d'envoi du Forum régional pour les pays arabes consacré aux «systèmes IMT : technologie, évolution et mise en œuvre» a été donné mardi à l'hôtel Le Palace à Gammarth.

Par Zohra Abid

 

Mokhtar Mnakri, Pdg de Tunisie Télécom, qui a co-organisé le forum avec l'Union internationale des télécommunications (UIT), a fait son speech inaugural – une fois n'est pas coutume – dans la langue de Molière, comme il aime bien le dire. Et sans rouler les «R», en présence de Mongi Marzoug, ministre des Technologies de l'information et de la communication, et devant un parterre de professionnels du secteur de la communication et des nouvelles technologies venus de tous les pays arabes membres de l'UIT.

mokhtar mnakri uit 5 7

Mokhtar Mnakri: "Le succès du secteur des télécommunications a son corollaire: de nouveaux défis à relever".

Une entreprise à la fois fière et responsable

M. Mnakri s'est dit heureux d'assister à cette manifestation co-organisée par son entreprise. La coopération avec l'UIT n'est pas née hier. L'organisation «était toujours la locomotive du développement du secteur des télécommunications en Tunisie et dans toute la région», a-t-il rappelé. L'UIT, selon lui, a toujours œuvré, depuis des dizaines d'années, «avec des approches et des intérêts différents, pour développer les télécommunications à travers le monde. En Tunisie, nous en avons profité depuis la fin des années 1980, lors du lancement des premières fibres optiques», a poursuivi Mokhtar Mnakri. Aujourd'hui, la Tunisie a réussi à mettre en place 17.000 km de fibres optiques.

«Nous sommes tous acteurs dans ce secteur qui, grâce à sa contribution au PIB (multiplié par 10 au cours des 20 dernières années), a pris beaucoup de poids dans l'économie. C'est donc une fierté, certes, mais aussi une responsabilité économique et sociale pour nous», a indiqué M. Mnakri. Il a cependant admis que cette réussite à son corollaire : de nouveaux défis à relever. «Il y a des attentes qui sont grandes au niveau du client et du citoyen. Plus d'attente, c'est plus d'exigence et plus de regards avertis voire souvent critiques. C'est une grande chance d'être dans le secteur, mais aussi une responsabilité pour participer au développement de tous les projets économiques et sociaux et de continuer à les accompagner», a expliqué le Pdg de Tunisie Télécom.

mongi marzoug uit 5 7

Mongi Marzoug: "Mettre le secteur des télécoms au service du marché de l'emploi".

Multiplier les services et généraliser l'utilisation au moindre coût

Le ministre Mongi Marzoug, fidèle à ses habitudes, a préféré, quant à lui, faire son speech «dans la langue d'El-Motanabbi», comme il a tenu à le dire, avec le sourire. Et ce n'est pas mal non plus.

Le ministre a notamment rappelé les projets lancés par le gouvernement ainsi que les efforts consentis dans le secteur pour «offrir l'assistance technique aux citoyens, mobiliser les ressources matérielles, humaines et financières nécessaires pour notamment l'accès facile et rapide à l'information.» Il s'agit aussi, selon lui, de «mettre le secteur au service du marché de l'emploi» et de faire en sorte que «les 3 opérateurs en Tunisie développent le secteur au profit des activités sociales, favorisent l'adoption des moyens techniques et rendent l'exploitation des nouvelles technologies plus efficace».

«Ce sont là les axes clés d'un travail en commun», a encore précisé le ministre, en insistant sur la nécessité d'améliorer la rentabilité des services de télécommunication, d'accroitre leur utilité et de généraliser leur utilisation par le public plus large possible et au moindre frais.

«Il s'agit d'une vraie industrie à développer de manière permanente», a encore indiqué le ministre des Technologies de l'information et de la communication. «Nous avons 3 opérateurs dans le pays qui sont appelés aujourd'hui à faire avancer les technologies en offrant les meilleurs services et en donnant plus de visibilité au secteur afin que la Tunisie soit toujours connectée et qu'elle se projette de façon dynamique dans l'avenir», a insisté M. Marzoug.

Pour une connexion régionale mobile et fructueuse

Rouda Alamir, du bureau régional du Caire de l'UIT, a, quant à elle, mis l'accent sur l'importance d'être constamment connecté au reste du monde. «Dans plusieurs pays, 75% de la population utilisent les nouvelles technologies de télécommunication. La 3G est devenue un outil dans la poche de toute personne», a déclaré l'hôte de Tunisie Télécom.

Selon elle, le forum va permettre aux uns et aux autres d'échanger le savoir-faire, de débattre dans des workshops de l'avenir des technologies de la communication dans la région et de mettre sur pied un plan commun de travail jusqu'à 2015. Mais bien avant, il faut parler de ce qui a fonctionné et de ce qui n'a pas marché pendant les deux années écoulées. «Une manière de voir plus clair pour adapter un système propre à la région. Il faut harmoniser les efforts des uns et des autres et favoriser cette coopération et ce fructueux partenariat qui doit être constructif. Pour développer de nouvelles techniques et augmenter leur rendement afin de promouvoir les services de la télécommunication», a souligné Mme Alamir, affirmant attendre beaucoup des 3 jours de réflexion et d'échange à Tunis.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid