Lundi 26 Juin 2017

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Afkar (2) | Une guerre des religions... sur fond d'or noir!

Une guerre des religions... sur fond d'or noir!

8

juillet

2014

à 16:01

Daech-Banniere

Les Américains et les monarchies du Golfe, alimentent une guerre de religions pour faire échouer les transitions démocratiques et semer l'anarchie dans la région.

Par Rachid Barnat

Curieux Américains! Ils ont fait, avec le maccarthysme, la chasse systématique aux communistes, jusqu'à l'obsession, qu'ils s'agisse de marxistes, léninistes, trotskistes, staliniens ou autres maoïstes. Ils ont lutté avec le même acharnement contre le communisme, qu'il soit cubain, vietnamien, chinois, ou celui de l'Europe de l'Est... Car ils savaient que ce qui fonde le communisme, c'est la doctrine de Hegel et la pensée révolutionnaire de Marx qui s'en est inspirée!

L'arme redoutable du wahhabisme

Or, depuis la chute du mur de Berlin qui a signé la fin du communisme et la fin de la guerre froide, à la suite de la dislocation de l'URSS, il semble que les Américains ont choisi le wahhabisme pour remplir le vide laissé par le communisme!

S'ils ont combattu avec autant d'énergie le communisme, c'est parce qu'il est la négation de ce qui fonde leur nation, puisqu'il prône l'inexistence de dieu, interdit les religions et déclare la guerre au capitalisme!

Avant eux, les Anglais ont compris l'intérêt à instrumentaliser le wahhabisme pour accélérer la chute de l'empire ottoman. Ce qu'ils ont parfaitement réussi, voyant dans les adeptes de cette obédience obscurantistes, plutôt des alliés!!

Si les Américains ont repris à leur compte cette stratégie de domination des peuples arabes par le biais d'un système politico religieux qui a fait ses preuves, c'est parce que ce système prône le capitalisme sauvage mais, surtout, rejoint leur vision messianique du monde: ce n'est pas par hasard que les évangélistes extrémistes rejoignent les sionistes, tous deux s'appuyant sur le wahhabisme qui sert parfaitement leur vision du monde selon «les écritures saintes».

Puisque le wahhabisme non seulement encourage la pratique du capitalisme sauvage, mais il a un autre avantage qui n'a pas échappé aux Américains : l'individu n'est pas au centre de la préoccupation de ce système politico-religieux, puisqu'il est noyé dans la masse dite la Oumma, dominée par le chef à la fois spirituel et temporel ! Donc point de liberté pour les individus ni de démocratie. Ce qui facilite bien les affaires, le commerce... et le reste!!

Autrement, qui peut croire que les Américains se soient laissés duper par toutes les chapelles «islamistes» pour les classer de «modérées» à «extrémistes»... alors que ce qui les fonde toutes, c'est le wahhabisme... Sayid Qotb étant pour Mohamed Abdelwahhab, ce que fut Karl Marx pour Hegel...

Djihadistes-Jebel-Chambi-Tunisie

Les djihadistes tunisiens à Jebel Chaambi, qui les soutient et les arme?

Cet étrange appui aux islamistes

Pourquoi les Américains s'obstinent-ils à soutenir les Frères musulmans et ce contre la volonté manifeste des peuples qui n'en veulent pas? Pourquoi font-ils semblant de croire que les «Frères» prônent un islamisme modéré compatible avec la démocratie? Pourtant, leur passage au pouvoir, que ce soit en Egypte ou en Tunisie, a suffit pour révéler leur triste vérité de parti totalitaire, fasciste, sans foi ni loi, intéressé uniquement par l'argent!

Faut-il rappeler que même Khomeiny, qui a instauré l'islamisme au pouvoir en Iran, avait pour livre de chevet, un ouvrage de Sayid Qotb, «le penseur révolutionnaire» des Frères musulmans, qui a codifié l'islamisme politique pour en faire un système politico-religieux astucieux destiné à prendre le pouvoir et à le conserver?!

A moins qu'ils jouent de la confusion générale, utilisée par les islamistes eux-mêmes, pour brouiller les pistes, multipliant les chapelles et les partis : Frères musulmans, Salafistes, Al Qaïda, Ansar Charia, Bokoharam... trouvant leur intérêt dans le wahhabisme comme système parfait pour dominer le monde dit «arabo-musulman» et faire échec au «printemps arabe» pour avorter les révolutions dans les républiques et empêcher les peuples d'accéder à la démocratie, afin de contrôler son or noir grâce à leurs protégés pétro-monarques et leurs mercenaires «islamistes»! D'où leur soutien aux «jihadistes-terroristes» de tous poils, et aux Frères musulmans les mieux organisés «politiquement»!

Alors pourquoi toute cette comédie de prétendre défendre le droit des peuples à la démocratie et aux droits de l'homme?

Rappelez-vous, la guerre en Irak avait pour but déclaré l'instauration de la démocratie dans ce pays. Qui par effet de contagion se transmettra aux pays de la région. Qui, par effet dominos, fera chuter les dictateurs!

Et comme par hasard, les pays de la région sont tous des pétromonarchies sous contrôle américain et dont les pétro-monarques sont leurs protégés depuis leur indépendance de l'empire colonial anglais!!

Curieux que les Américains veuillent de la démocratie dans une république et qu'ils aient toujours fermé les yeux sur les exactions des régimes monarchiques absolues et totalitaires!! Quelle hypocrisie!

Avec pour résultat : un Irak tombé sous l'hégémonie de l'Iran... ennemi des Etats-Unis depuis l'arrivée des islamistes au pouvoir!
Leur cynisme est affligeant, puisque le paradis qu'ils promettent aux Arabes est pavé de bonnes intentions: Liberté, démocratie, droit de l'homme ! Beaux principes, devenus tartes à la crème, totalement vidés de leur sens, mais prétextes pour toutes leurs «interventions militaires»!

Calife à la place du Calife

Avec le wahhabisme, tout est bon pour les Américains; puisque Hillary Clinton affirmait devant le Congrès que les arabes ont fait du bon travail, parlant des pétro-monarques évidemment ! Ils fournissent la chair à canon et financent les guerres qu'ils déclenchent avec le feu vert de l'oncle Sam. Que peuvent espérer de mieux les Américains : pas de pertes humaines ni de budget de guerre, sinon réduit au strict minimum. Tout est bénef' pour eux.

Ils leur suffisait de jouer des ambitions des uns et des autres, parmi les adeptes du wahhabisme: les Ibn Saoud et leur frère ennemi l'émir du Qatar se rêvant Calife du monde dit «arabo musulman» et leurs concurrents les Frères musulmans, soutenus par l'émir du Qatar, se rêvant Calife à la place du Calife... auxquels les Ibn Saoud font la guerre de peur pour leur trône.

Puisque à la faveur de la guerre froide, le wahhabisme sera «réactivé», et donnera l'occasion à ses adeptes de réaliser leur vieille lubie: la reconstitution du Grand Califat de l'âge d'or Omeyade, englobant les pays musulmans et bien au-delà. Comme elle sera l'occasion pour les Ibn Saoud de donner des gages aux religieux wahhabites pour respecter le deal passé entre leur tribu et celle de Mohammed Abdelwahhab.

Ainsi après l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS, les Américains n'ont rien trouvé de mieux que de jouer la carte des «religieux» pour bouter les Russes «mécréants» hors de ce pays. Ce qu'ils feront avec succès avec l'aide des Saoudiens qui trouveront là une opportunité pour «occuper» les djihadistes wahhabites hors du royaume, où leurs revendications incessantes commencent à exaspérer le monarque.

Une opportunité pour les Ibn Saoud et leur frère ennemi, l'émir du Qatar, pour diffuser le wahhabisme par le financement des guerres de «libération» des peuples, des écoles coraniques et des universités religieuses à travers le monde entier. Mais aussi par le financement de plusieurs chaînes de TV religieuses et par la formation de «cheikhs» et autres prédicateurs, aussi bien en Orient qu'en Occident; sans parler du financement des associations islamiques et des mosquées partout dans le monde.

Dans un marché de dupes, les pétro-monarques ont compris que l'Occident a besoin de leurs pétrodollars pour renflouer son économie et tout acheter... jusqu'à ses responsables politiques! Pour cela il suffit de passer de grosses commandes d'armes, d'avions... pour permettre à l'industrie occidentale de ne pas sombrer! Armes, soit dit en passant, qui ne leur servent à rien dans leur pays; puisqu'ils se méfient de leur propre armée, préférant confier leur sécurité aux Américains !

En contrepartie, les pétro-monarques exportent ce qu'ils maîtrisent le mieux: le wahhabisme. Ils financent les écoles coraniques, les centres cultuels et «culturels»; et fournissent les cheikhs pour les animer; à charge pour les Américains de former aux techniques de guerre les talibans sortis de ces écoles, et les armer pour le «jihad» contre les «kouffar» (mécréants)... ceux qu'ils désigneront à la vindicte des pétro-monarques, comme ennemi des Etats-Unis!

Ainsi les deux pétro-monarques vont essayer de faire avorter le «printemps arabe», tout en se bousculant dans la course à l'hégémonie régionale!

L'émir du Qatar soutient le frère musulman Ghannouchi comme il a soutenu Mohamed Morsi ses «Frères» en Egypte; pendant que son rival Ibn Saoud tentera de créer des partis encore plus radicaux et plus extrémistes pour tenter de rattraper l'avancée de l'émir du Qatar... Car, à tort ou à raison, l'installation de la démocratie dans ces pays, signera pour eux le début de la fin des monarchies arabes!

Un jeu de dupe qui n'échappe pas aux ennemis des Etats-Unis: Russie, Iran, Chine... pour dénoncer les bédouins d'Arabie et contrer l'offensive américaine sur les régions pétrolifères. Mais dont les Occidentaux découvrent à leurs dépens les dégâts du wahhabisme, cancer du siècle, qui leur revient comme un boomerang!

Devant cette guerre des religions qui ne dit pas son nom, il ne reste aux peuples que de résister et compter sur eux-mêmes car dans la realpolitik des «dirigeants» du monde, il n'y a que les intérêts qui priment: chacun pour soi! Le reste et les belles idées du siècle des Lumières ne sont que pour les berner.

Blog de l'auteur. 

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid