Mercredi 17 Juillet 2019

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Proximité (2) | Politik | Tunisie. Les jardins d’enfants gérés par des associations religieuses se multiplient hors de tout cadre légal

Tunisie. Les jardins d’enfants gérés par des associations religieuses se multiplient hors de tout cadre légal

24

septembre

2012

à 13:07

Les jardins d’enfants fondés par des associations religieuses, sans contrôle pédagogique ou juridique, continuent à pousser comme des champignons dans le pays. Malgré les alertes, le gouvernement laisse faire.Les jardins d’enfants fondés par des associations religieuses, sans contrôle pédagogique ou juridique, continuent à pousser comme des champignons dans le pays. Malgré les alertes, le gouvernement laisse faire.

Interrogée à propos de l’issue de ce dossier qui traine depuis l’an dernier, Nadia Zbidi, responsable du service des jardins d’enfants auprès du ministère de la Femme et de la Famille a admis que ces jardins sont en train de se propager sans le contrôle des départements de tutelle et qu’il faut faire quelque chose pour que les droits de l’enfance ne soient pas violés.

«Un jardin d’enfants doit se conformer aux règlements, comme le remplissage d’un cahier des charges selon la loi du 8 avril 2003 permettant aux professionnels d’aller à tout moment inspecter les lieux, de former les animateurs et veiller sur les droits des enfants. Car ces derniers ont besoin pour leur épanouissement d’apprendre les arts, de jouer», a dit Mme Zbidi à Kapitalis.

Bientôt, un comité national verra le jour et sera constitué d’experts des ministères concernés (Intérieur, Santé, Affaires religieuses, Education). «Mais nous comptons surtout sur les médias pour sensibiliser les citoyens sur les dangers à inscrire leurs enfants dans ces écoles non contrôlées», ajoute Mme Zbidi. Elle précise : «En ce qui concerne les associations (à connotation islamiste salafiste, Ndlr) qui gèrent ces écoles, celles-ci sont du ressort du Premier ministère».

La Tunisie compte plus de 4.000 jardins d’enfants sans compter les «kotteb» (écoles coraniques) qui ont un personnel formé pour la bonne éducation des enfants, en dehors de toute idéologie ou projet politique, précise encore Mme Zbidi.

Z. A.

Article lié:

Tunisie. Ces fillettes victimes de bourrage de crâne salafiste

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid