Mercredi 20 Novembre 2019

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Economie | Un responsable du ministère tunisien du Commerce s’attend à des spéculations durant ramadan

Un responsable du ministère tunisien du Commerce s’attend à des spéculations durant ramadan

20

juillet

2011

à 10:14

Des pratiques de spéculations peuvent être enregistrées pendant le mois de Ramadan prochain (août), prévient Habib Dimassi, directeur général du commerce au ministère du Commerce et du Tourisme.


Dans une interview à la Tap, M. Dimassi a affirmé que «si la situation sécuritaire demeure instable et le couvre-feu toujours décrété dans certaines régions de production de fruits et légumes, le rythme d’approvisionnement risque d’être perturbé favorisant, ainsi, une augmentation des prix dans le pays pendant ce mois où la consommation atteint son apogée».
Le responsable a ajouté que la situation en Libye, théâtre depuis des mois d’une guerre civile, a favorisé  une hausse de la demande sur les différents produits de consommation, ce qui est susceptible d’encourager encore les pratiques spéculatives.
Plusieurs espaces commerciaux dans les régions, a-t-il dit, qui contribuaient auparavant à réguler les prix, ont été détruits après le 14 janvier. Leur fermeture jusqu’à présent n’est pas sans impact négatif sur l’approvisionnement et les prix, a-t-il avancé.
Pour M. Dimassi, il est nécessaire de préserver la stabilité et la sécurité dans le pays afin de garantir un approvisionnement régulier en produits de consommation et partant éviter les augmentations de prix et les spéculations. Ces pratiques sont de nature à porter préjudice au pouvoir d’achat des Tunisiens.
Pendant une réunion, tenue lundi entre tous les intervenants du secteur du commerce, il a été décidé d’entamer la liquidation des stocks de régulation de lait et de viandes blanches afin de réduire la pression sur ces produits.
La réunion a, également, permis de passer en revue les différents indicateurs dans le secteur du commerce et de déterminer les besoins en produits de consommation.
Légumes: il a été décidé d’alimenter le marché, à partir de la dernière semaine du mois de juillet, en 18.000 tonnes de pommes de terre et de constituer des stocks de 40.000 tonnes. Les stocks actuels sont estimés à 24.000 tonnes.
S’agissant des tomates, aucune difficulté d’approvisionnement n’est prévue, car le mois de ramadan coïncide cette année avec la production saisonnière de ce produit.
Fruits: la production de fruits devrait enregistrer une augmentation de 10 à 15% par rapport à l’année dernière. Celle de pêches devrait ainsi atteindre 120.000 tonnes, contre 61.000 tonnes d’amandes, 30.000 tonnes d’abricots et 12.000 tonnes de prunes.
En ce qui concerne les dattes, le responsable a indiqué qu’il sera procédé, au mois de Ramadan, à la commercialisation des stocks de production de la dernière saison.
Viandes rouges: l’approvisionnement sera basé sur la production locale de viande d’agneau, sachant que le prix du kilo varie actuellement, entre 11 et 14 dinars. M. Dimassi a précisé, à ce sujet, que la société Allouhoum et d’autres sociétés privées vont importer, à partir de juillet, des viandes rouges frigorifiées,  soit 100 tonnes de viandes ovines et 500 tonnes de viandes bovines, l’objectif étant d’assurer un approvisionnement régulier du marché local au mois de Ramadan.
Produits avicoles: la production de poulet de chair sera portée à 8.200 tonnes en août prochain contre 7.500 au cours de mois de juillet, ce qui ne manquera pas, selon M. Dimassi, de faire pression sur les prix particulièrement en hausse au cours de la dernière période, suite à une baisse de la production.
En ce qui concerne les œufs, le responsable prévoit un approvisionnement régulier au mois de Ramadan dans la mesure ou une quantité d’environ 195 millions œufs, sera disponible ce mois outre les stocks assurés par près de 55 unités de production.
Laitages: le responsable a affirmé que l’approvisionnement du marché local en lait et dérivés sera régulier au mois de Ramadan, précisant que jusqu’au début de juillet 2011, les quantités stockées de lait ont atteint environ 36 millions de litres. Il a par ailleurs, fait savoir qu’il a été décidé d’arrêter l’exportation de ce produit vers le marché libyen «afin de donner priorité au marché local».

 

Les stocks de l’Oct sont suffisants pour 3 mois
En ce qui concerne les produits importés par l’Office du commerce tunisien (Oct) à l’instar du thé et du sucre, le directeur général du commerce intérieur a indiqué que ces stocks seront suffisants et seront à même de répondre aux besoins du marché local durant 3 mois.
L’office dispose, actuellement, de stocks de 367 tonnes de riz blanc, de 1.157 tonnes de riz cuit, de 65.965 tonnes de sucre, de 3.807 tonnes de café et de 3200 tonnes de thé.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid