Jeudi 18 Juillet 2019

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Economie | Economie: Zitouna Takaful, porte-étendard de l'assurance islamique en Tunisie

Economie: Zitouna Takaful, porte-étendard de l'assurance islamique en Tunisie

1

novembre

2013

à 08:32

zitouna takaful banniere 11 1

Le siège de Zitouna Takaful, première compagnie d'assurance islamique dans le pays, à l'avenue de la Bourse, aux Berges du lac de Tunis, a été inauguré jeudi en présence des gens du métier et d'un parterre de journalistes.

Par Zohra Abid

Cette inauguration officielle a été l'occasion pour les responsables de parler de cette compagnie créée une semaine avant la révolution, en janvier 2011, mais qui n'a commencé à travailler que vers la fin de 2012.

Comme c'est désormais la coutume, un cheikh a récité quelques versets de Coran avant de lire la Fatiha, première sourate du livre sacré, pour la baraka, et céder la parole aux professionnels pour parler de cette société d'assurance, la première de son genre en Tunisie.

zitouna takaful 11 11 2

S'intégrer dans son environnement

Mettant l'événement dans son cadre, Mohamed Ali Chekir, directeur général d'El-Karama Holding (anciennement Princesse El Materi Holding, un groupe d'une vingtaine d'entreprises tunisien fondé en 2004 par le gendre de l'ancien président Sakher Materi, confisqué par l'Etat au lendemain de la révolution) a passé en revue les spécificités et les réalisations de cette jeune société, dont l'objectif, selon lui, est de «s'intégrer totalement dans son environnement, de travailler en pool avec le réseau existant et d'être complémentaire avec les autres compagnies» qui pratiquent l'assurance classique. «Zitouna Takaful souhaite participer à la relance de l'économie en aidant notamment à créer des emplois pour les diplômés», a-t-il lancé.

Makram Ben Sassi, directeur général de la compagnie, a indiqué, pour sa part, que malgré sa «jeunesse», Zitouna Takaful commence à se frayer son chemin dans le secteur. «Notre société a commencé effectivement fin 2012. Elle commercialise 32 produits, soumis aux principes islamiques et ayant lien avec l'assurance de la famille, de l'automobile, de l'immobilier, des bâtiments professionnels, etc. Ses 60 salariés essaient de répondre aux attentes et aux demandes de clients», précise M. Ben Sassi.

Des débuts très prometteurs

En un an d'activité, Zitouna Takaful a ouvert des agences dans tous les gouvernorats couvrant ainsi toutes les régions. «Nous avons déjà 10.000 clients, 30 agences à travers le pays. Hier, nous avons inauguré des agences à Hammam-Lif, à la Cité Ezzouhour, au Bardo, à Laouina et une autre à l'avenue Alain Savary. Et ce n'est que le commencement», s'enorgueillit M. Ben Sassi.

Première société d'assurance islamique en Tunisie, Zitouna Takaful compte créer, d'ici 2017, 215 emplois directs et 500 indirects. «Nous comptons beaucoup sur les diplômés pour la réussite de la société. Notre personnel représente notre vraie richesse», indique encore Makram Ben Sassi, des mots qui ont dû remplir de fierté le personnel présent.

mohamed ali chekir 11 1

Makram Ben Sassi, DG de Zitouna Takaful.

Mohamed Barouni, membre du Conseil de l'administration Zitouna Takaful, revient sur les circonstances de la création de la compagnie. «Au lendemain de la révolution, certains ont raconté que ce projet n'était pas viable. La suite ne leur a pas donné raison. Mais étant donné que 97% des parts de la société appartiennent à l'Etat, la réussite du projet bénéficiera tout naturellement et en majorité au contribuable», a-t-il dit. Et d'ajouter: «L'équipe fondatrice a pu au final gagner le pari sous la houlette de Makrem Ben Sassi, et avec le soutien de Mokhtar Sallami, président du Charia Board (ancien mufti de la république et personnalité éminente de la finance islamique, NDLR)». M. Barouni a tenu à préciser que la réussite de l'équipe revient notamment au cheikh Mokhtar Sellami «qui nous a orientés pour travailler selon les principes de l'islam».

Des clients à l'esprit tranquille

Cheikh Mokhtar Sellami a souligné, pour sa part, la volonté de l'équipe, qui a pu mettre en forme et en application les idées, ainsi que les efforts que cette équipe a accomplis pour que le projet soit adopté par le public. «Par ses produits conformes aux principes de l'islam, cette société assure aux clients la tranquillité d'esprit dont ils ont besoin. Car, d'un côté, il y a la doctrine religieuse qui doit être respectée et de l'autre, la vie active devant s'y conformer». Cheikh Sellami a récité, à ce propos, un verset coranique qui souligne les vertus du travail et minimise les craintes qu'inspirent les risques de la vie. «Il faut savoir aussi se protéger de l'avenir, sait-on jamais. Pour être la religion de tous, l'islam doit aider à réaliser les espoirs des gens en tout temps et dans toutes les circonstances», a expliqué le cheikh.

Le concept Takaful est pratiqué aujourd'hui dans une trentaine de pays à travers le monde. Cette compagnie qui se veut en conformité avec les principes de la finance islamique, rencontre, dès ses débuts, beaucoup de succès. Selon ses responsables, «elle mise sur la proximité, la confiance et la contribution à l'amélioration du niveau de vie des Tunisiens».

Créée en 2011 avec un capital de 15.000.000 dinars, Zitouna Takaful propose une panoplie de produits Takaful général et Takful family, destinés aux particuliers, aux professionnels et aux entreprises. Et ne couvre pas et n'assure surtout pas les activités prohibées ou interdites par la charia.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid