Vendredi 15 Janvier 2021

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Culture | Tunisie. Chopin à Beni M’tir

Tunisie. Chopin à Beni M’tir

26

août

2010

à 09:24

piano
«Pendant près de 10 jours, le son du piano a résonné de toutes parts, et les habitants de Béni Mtir ont vécu au rythme du festival avec les répétitions des élèves, le récital des maîtrisards et les concerts des artistes et musiciens professionnels».


La deuxième édition de l’Atlas Music Academy s’est déroulée du 15 au 24  juillet dans le charmant village de Béni Mtir (au nord-ouest de la Tunisie à quelques kilomètres d’Aïn Draham). L’événement, en quête de nouveaux horizons pour la musique classique en Tunisie  comme ses organisateurs le veulent, a porté la marque du grand compositeur Frédéric Chopin, dont le monde fête le bicentenaire de la naissance (1810-1849) et celle de l’Année internationale de la jeunesse.

L’Atlas Music Academy est à la fois un stage et un concours de piano destiné aux jeunes pianistes âgés de 6 à 25 ans. Il est organisé par la Fondation Atlas pour l’auto-développement et la solidarité, en étroite collaboration avec Fusun Guray-Regaieg, concertiste, professeur de piano au Conservatoire national et à l’Institut supérieur de musique de Tunis (Ismt), en charge la direction artistique.
Professeurs concertistes expérimentés, présélection des candidats, stage de préparation, concours d’interprétation par degré et avec limite d’âge, jury international professionnel… rien n’a été laissé au hasard pour assurer à ce projet exigence artistique, rigueur et professionnalisme.



Aux sons du piano
«Pendant près de 10 jours, le son du piano a résonné de toutes parts, et les habitants de Béni Mtir ont vécu au rythme du festival avec les répétitions des élèves, le récital des maîtrisards et les concerts des artistes et musiciens professionnels», nous a expliqué Frédérique Tabka, directrice du portail féminin ‘‘Hammam-Ensa’’, l’un des parrains de l’Academy.
«Le concert d’ouverture était d’une haute qualité artistique, soulignent les organisateurs. Il a réuni en duo le pianiste Todor Petrov, l’un des professeurs de l’Atlas Music Academy, et le flûtiste Samir Ferjani, spécialement invité pour l’occasion. Au programme des œuvres de Mohamed Jamoussi, en l’honneur de la célébration du centenaire de la naissance du grand chanteur-compositeur ».
Quant au concert de clôture, il a été donné par les lauréats de la 2e Edition du Concours, en présence notamment d’Anna Kaczyñska – Consul de Pologne, de nombreux officiels de la région, des parents, des professeurs, des organisateurs et des membres du Jury. Au programme Chopin, Schumann, Haydn, Manuel Falla. La cérémonie de clôture a été suivie par une réception chaleureuse en présence de tous les invités.


Les professeurs, le staff et les jeunes pianistes

Stage pour enfants à Béni Mtir
Cette année, 35 enfants âgés de 8 à 25 qui ont participé à un stage meublé par des ateliers de mosaïque, de distillation d’huiles de la région, de poterie et de théâtre (interprétation de ‘‘Pierre et le Loup’’ sur une musique de Prokofiev). Ils ont aussi pu faire de l’Aïkido, des balades en poney, une sortie en mer à Tabarka, des visites de la région (barrage de Béni Mtir, Chemtou, Aïn Jmal, Ras El Wad)… sans oublier les cours de pianos encadrés par des professeurs et les heures d’entrainement et de répétitions avec les maîtrisards ou les plus expérimentés sur les différents pianos mis à leur disposition dans tout le village de Béni Mtir (à l’Auberge de Jeunesse, à la Mairie, à l’église, dans la salle des fête…).
Les trois enseignants (Mme Fusun Guray-Regaieg, Todor Petrov et Bassem Makni) étaient secondés par deux assistantes spécialisées : Syrine Melliti (maîtrisarde de l’Ismt) et Houda Fouli (professeur de piano) qui a en outre dispensé ses cours en anglais.

détente à ben mtir

Le culturel et le social

Le volet social du projet n’a pas été oublié, puisqu’il répond à la vocation première de la fondation Atlas, l’instigatrice de ce projet: «contribuer au développement économique, social et culturel des zones rurales et des populations les plus déshéritées», a précisé M. Salah Hannachi, président d’Atlas et fondateur et directeur de l’Atlas Music Academy. Atlas est particulièrement active dans les gouvernorats de Jendouba, Béja et Bizerte, d’où le choix de Béni M’tir comme lieu du stage et du concours. «Les élèves ont participé à des mini-chantiers sociaux et les artisans de la région ont été invités à vendre leurs produits aux visiteurs ».
Sur le plan culturel, et pour démocratiser la musique classique, les étudiants les plus avancés ont dispensés gratuitement des cours de piano à des élèves de la région, et les organisateurs ont invités les élèves et professeurs des écoles de musique environnantes aux concerts organisés sur place.
L’Academy affiche de l’ambition. Dès l’année prochaine, ses organisateurs prévoient d’élargir ce stage à d’autres instruments, en commençant par le violon. Ainsi, l’Atlas Music Academy offrira aux élèves, en plus des cours d’instruments, des cours de musique de chambre, d’accompagnement, de composition, d’improvisation, d’orchestre…
Rapidement, un tel événement ne pourra manquer d’attirer professeurs et étudiants de Tunisie et d’ailleurs.

 

M. T.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid