Jeudi 02 Juillet 2015

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Culture | Musique : Le chanteur Fadhel Chaker abandonne la scène pour la cause du jihad

Musique : Le chanteur Fadhel Chaker abandonne la scène pour la cause du jihad

24

avril

2013

à 20:09

fadhel chaker 4 24Le chanteur libano-palestinien Fadhel Chaker, devenu depuis peu un fervent salafiste jihadiste, appelle à la création de brigade pour soutenir la résistance en Syrie. Il ne dit pas s'il va lui-même prendre les armes...

Le crooner Fadhel Chaker a mis fin à sa carrière artistique depuis plusieurs mois et choisi une autre voie : celle du prosélytisme religieux. Il a même déclaré que l'art est «une saleté». La société Rotana, avec laquelle il était en contrat, lui a demandé de lui restituer l'argent qu'elle lui a avancé pour une chanson du genre «khaliji». dans lequel il excelle

L'auteur de ''Ya Ghayeb'', qui a animé, en septembre 2011, une soirée gala à l'hôtel Regency à Gammarth (nord de Tunis), portait déjà, à l'époque, une barbe. Sa transformation a été aussi rapide que profonde : il ne fréquente plus désormais que les religieux.

Fadhl Chaker appelle, aujourd'hui, via une vidéo, à répliquer, aux massacres perpétrés par le régime d'Al-Assad contre son propre peuple, et à mener une guerre contre le Hezbollah, le mouvement chiite libanais, partisan du dictateur syrien et de l'Iran.

Z. A.

Illustration: Fadhel Chaker embrasse au front un notable religieux en signe de grand respect.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid