Samedi 20 Avril 2019

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil

Articles

Littoral du Cap Bon : Des côtes en danger

13

mars

2013

à 09:26

Plage Nabeul Tunisie

La majeure partie du littoral tunisien long de 1.300 km est menacée d'érosion, et ce, pour des raisons naturelles mais aussi du fait de l'action humaine. Des mesures d'urgences doivent être prises.

Par Dr Salem Sahli*

 

Le littoral du Cap-Bon a connu la semaine écoulée des conditions météo-marines exceptionnelles. En effet, une tempête de force 9 avec des vents violents et des vagues déferlantes a frappé nos côtes les 5 et 6 mars courant.

Sous l'effet de la houle, un segment important de la plage de la corniche de Nabeul a été dévasté. Plusieurs ouvrages, constructions et autres aménagements tels que des quais, des murs, des routes, des escaliers, des canalisations... ont été démolis et submergés par une mer déchaînée.

Plage Nabeul 2

Détruire la dune bordière revient à exposer la plage à des phénomènes aigus d'érosion.

La mer finit toujours par récupérer son domaine

Les dommages les plus graves ont été constatés le long de la corniche de Nabeul, là où les aménagements collent au rivage et ont été réalisés sur le haut de plage ou sur la dune bordière. Et nous savons que la dune constitue un parechocs naturel et une réserve de sable pour la plage lors des tempêtes. La détruire revient à exposer la plage à des phénomènes aigus d'érosion, et c'est bien ce qui s'est passé à Nabeul cette semaine.

Il faut par ailleurs signaler que cette tempête a peu ou pas du tout affecté les plages dites stables, celles qui sont relativement larges et accompagnées de dunes bordières intactes.

Par conséquent, nous pouvons avancer sans risque de nous tromper que seules les plages naturellement vulnérables et fragilisées davantage par l'intervention humaine irresponsable ont été endommagées. Et il en sera ainsi tant que l'Homme n'aura pas compris qu'il est difficile d'aller à l'encontre des lois naturelles et que la mer finit toujours par récupérer son domaine.

D'une façon générale, sachons que la majeure partie du littoral tunisien long de 1.300 km est menacée d'érosion, et ce, pour des raisons naturelles mais aussi du fait de l'action humaine.

Plage Nabeul 2

Les aménagements littoraux doivent respecter les règlements d'urbanisme et particulièrement les études d'impact.

Respecter les règlements d'urbanisme

Le bilan sédimentaire de la plupart des plages, jadis excédentaire, accuse aujourd'hui un déficit. Les principales causes sont:

- les aménagements sur les fleuves (barrages, routes...);

- l'extraction du sable de la plage;

- la construction de ports et de jetées;

- la destruction des herbiers de posidonies qui stabilisent les sédiments marins et atténuent les effets de la houle sur le littoral;

- les aménagements urbains et touristiques sur les dunes bordières.

Aussi, les aménagements littoraux doivent-ils scrupuleusement respecter les règlements d'urbanisme et particulièrement les études d'impact.

Puisse l'épreuve que nous venons de vivre, et qui heureusement n'a entraîné que des dégâts matériels, nous servir de leçon et nous pousser à bien méditer cette citation du 17e siècle : «On ne commande à la nature qu'en lui obéissant». Nous la devons au philosophe anglais Francis Bacon.

* Président de l'Association d'éducation relative à l'environnement (Aere- Hammamet).

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid