Samedi 17 Août 2019

Kapitalis, le portail d'informations sur la Tunisie et le Maghreb Arabe

Accueil | Afkar (2) | Les États-Unis sont prêts à aider la Tunisie à accomplir son projet démocratique

Les États-Unis sont prêts à aider la Tunisie à accomplir son projet démocratique

21

mai

2015

à 10:39

Barack Obama et Caid Essebsi

Nous publions, en exclusivité, la traduction française de la tribune écrite conjointement par les présidents tunisien et américain, publiée aujourd'hui par le ''Washington Post''.

Par Barack Obama et Béji Caïd Essebsi

Au milieu du tourbillon qui fait très souvent la une des médias, l'on serait tenté de penser que toute la région d'Afrique du Nord et du Moyen Orient est dominée par le désordre. Cependant, en Tunisie, pays où le Printemps arabe a vu le jour, la démocratie et le pluralisme prennent racine.

Notre rencontre, jeudi à la Maison Blanche – la première entre un président des Etats Unis et un président tunisien démocratiquement élu – sera l'occasion de faire le constat des progrès réalisés par la Tunisie et d'approfondir le partenariat entre nos deux nations afin d'aider la nouvelle démocratie tunisienne à générer la plus grande prospérité et la sécurité que ses citoyens méritent.

Impressionnante démonstration de compromis

Plus de quatre années depuis qu'un vendeur ambulant, Mohamed Bouazizi, s'est immolé par le feu pour protester contre les humiliations quotidiennes souffertes sous un gouvernement oppressif, déclenchant ainsi les contestations qui ont mis fin à de longues décennies de dictature, la Tunisie démontre que la démocratie est non seulement possible mais qu'elle est également nécessaire pour l'Afrique du Nord et le Moyen Orient.

Depuis la révolution, les Tunisiens ont été appelés, à de nombreuses reprises, à faire usage de leurs bulletins de vote, à l'occasion d'élections libres et indépendantes, et à choisir entre plus de 100 partis politiques. Après un débat animé et une impressionnante démonstration de compromis et de consensus, le pays a rédigé une nouvelle constitution, imprégnée de l'esprit de l'Etat de droit, garantissant la liberté de la religion, préservant les droits humains et l'égalité entre tous – y compris les femmes et les minorités. A présent, le gouvernement d'unité nationale associe les laïcs et les islamistes, donnant la preuve que la démocratie et l'islam peuvent prospérer ensemble.

Le périple démocratique de la Tunisie n'a pas été une tâche aisée. Durant la transition, de courageux dirigeants politiques ont été assassinés. L'héritage de l'ancien régime, fait de mauvaise gestion et de corruption, étouffe encore la croissance de l'économie du pays. L'attentat terroriste contre le musée national du Bardo, en mars dernier, a tué sans distinction des citoyens tunisiens et des touristes étrangers.

Un partenariat durable fondé sur des intérêts communs

La Tunisie, un pays de 11 millions d'habitants, a absorbé de nombreuses vagues de réfugiés fuyant la guerre en Libye voisine. En dépit de tous ces défis extraordinaires, les Tunisiens n'ont pas plié, ils sont restés unis et déterminés à défendre leur jeune démocratie.

Une opportunité sans précédent est offerte, aujourd'hui, à nos deux nations de donner forme à un partenariat durable fondé sur des valeurs et des intérêts communs. De fait, depuis la révolution, les Etat Unis ont engagé plus de 570 millions de dollars et consenti 2 garanties de prêt importantes, afin d'aider les Tunisiens à mettre en œuvre des réformes politiques, économiques et sécuritaires urgentes. Au courant de l'année passée seulement, les Etats Unis ont décidé de doubler leur assistance à la Tunisie, afin de la porter à 134 million dollars pour l'année prochaine. Ceci n'est pas de la charité: il s'agit d'un investissement intelligent que nous faisons en notre avenir commun, et les réunions de jeudi tourneront autour de 3 priorités.

Premièrement, nous pouvons faire ensemble beaucoup plus pour aider les Tunisiens à consolider leurs acquis démocratiques. Les Etats Unis s'engagent à assister les Tunisiens à construire des instituions transparentes, efficaces, responsables et qui seront vraiment au service du peuple. Ensemble, nous pouvons donner les moyens d'agir à la société civile et une presse libre, pour qu'elles renforcent la démocratie. Même si nous faisons face à des menaces comme le terrorisme, nous devons rester attachés aux valeurs universelles de la tolérance, l'inclusion et la liberté d'expression que les terroristes cherchent à détruire.

Deuxièmement, nous pouvons nous associer afin de s'assurer que la révolution politique tunisienne génère une révolution économique capable de réduire la pauvreté et d'améliorer de manière palpable le quotidien du peuple tunisien. La Tunisie a mis en œuvre d'importantes réformes visant à réduire les procédures bureaucratiques, attirer plus l'investissement et impulser la croissance qui crée les emplois. Les Etats Unis continueront d'apporter leur assistance technique et économique pour que ces réformes réussissent.

Nous concentrons particulièrement nos efforts sur la réduction du chômage qui est élevé parmi les jeunes Tunisiens. Nos programmes d'entreprenariat et de formation en cours d'emploi visent à aider un nombre plus important de jeunes Tunisiens à développer leurs talents, à lancer leurs propres affaires et créer des emplois au sien de leurs communautés.

De nouveaux partenariats entre nos universités porteront notamment sur l'encouragement de l'innovation et le développement des affaires. Nos échanges en matière d'éducation permettent aux étudiants tunisiens prometteurs de poursuivre leurs études dans les domaines des sciences, des technologies, de l'ingéniorat et des mathématiques, toutes des disciplines dont la croissance de l'économie tunisienne aura un grand besoin.

Faire face à des menaces communes

Enfin, nous entendons approfondir notre coopération dans le domaine de la sécurité afin de protéger nos citoyens. En oeuvrant ensemble, nous avons aidé les forces armées tunisiennes à renforcer leur capacité à accomplir des missions antiterroristes. Les Etats Unis s'emploient à plus que doubler, l'an prochain, son assistance militaire à la Tunisie afin de permettre à ses troupes de prévenir les menaces et leurs évolutions et à être capables de les affronter. A mesure que nous donnons plus de force à notre partenariat antiterroriste, nous pouvons entreprendre beaucoup plus encore pour faire face à des menaces communes, telles que celles provenant de l'Etat islamique, Daêch, et résultant de l'instabilité en Libye.

En votant au second tour de la présidentielle en décembre dernier, une électrice tunisienne avait déclaré: «Ceci est un grand jour», ajoutant que «ce sont la liberté et la démocratie qui sont les plus grands gagnants.»

Après de nombreuses décennies de dictature et plusieurs années de transition, les Tunisiens ont acquis leur liberté et leur démocratie. A l'avenir, il y aura bien d'autres grands jours pour les Tunisiens à mesure qu'ils oeuvreront pour la réalisation de la dignité, l'opportunité et la prospérité auxquelles aspirait le jeune vendeur ambulant, il y a quatre ans. Ceci ne sera une tâche facile. Mais, pendant que les Tunisiens construiront la plus jeune démocratie du monde arabe, ils pourront toujours compter sur l'appui d'un ami et partenaire dans la plus ancienne démocratie du monde, les Etats Unis d'Amérique.

Traduit de l'anglais par Moncef Dhambri

Source: ''Washington Post''

* Les intertitres sont de la rédaction.

     

Contact Pub

Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Notre équipe marketing se chargera de vous contacter. Consultez ici  nos dernières statistiques d'audience

leftAdresse: Résidence Omrane 11, Appartement D13 - El Gazella 2038 , Tunisie.
Tél - Fax: (+216)70.935.882 
Email: kapitalis.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid